Nos domaines d’expertise:

Troubles de l’alimentation

Les troubles alimentaires sont des maladies psychologiques qui touchent environ 3% des Canadiens et des Canadiennes. Une étude de 2016 de Statistique Canada révèle qu’environ 1 million de Canadiens ont reçu un diagnostic lié aux troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires que l’on trouve actuellement dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux sont les suivants:

C’est une idée fausse que les troubles alimentaires peuvent être vus, n’affectent que les individus dans des corps plus petits et qu’ils sont principalement trouvés chez les femmes. Les troubles alimentaires ne font pas de discrimination en fonction de la taille, de l’âge, du sexe, de l’ethnicité ou du statut socioéconomique. Si la nourriture est une source de détresse, de contrôle ou d’adaptation et qu’elle occupe une place importante dans votre vie, vous pourriez en être affecté.

Si vous pensez que vous souffrez d’un trouble alimentaire ou que vous avez une relation malsaine avec la nourriture, veuillez compléter ce questionnaire rapide

Problèmes alimentaires et régimes chroniques

Alors que les troubles alimentaires sont identifiés à l'aide de critères diagnostiques du DSM V, de nombreuses personnes ont une relation problématique avec la nourriture. Une étude de 2018 a révélé que 58% des adolescentes (âgées de 13 à 18 ans) mettaient en place des pratiques afin de perdre du poids. .

Les efforts mis en place pour contrôler le poids peuvent provoquer des réponses physiologiques. Ces mécanismes adaptatifs peuvent mener à des pensées obsessives par rapport à la nourriture, à une perception d’être incapable de contrôler l’apport alimentaire et à maintenir un poids plus faible. L’industrie de la perte de poids incite les gens de tous les âges et de tous les genres à adopter des pratiques alimentaires problématiques au nom de la « santé ». Sööma croit fermement que les gens n’ont pas besoin de mieux contrôler leur apport alimentaire. Au contraire, nos professionnels travaillent avec vous pour comprendre comment la culture des régimes a affecté votre perception de l’alimentation et de votre corps.

Pratiquant sous l’approche « Health at Every Size » ⓒ (Santé à toutes les tailles, traduction libre), nous croyons qu’il faut se concentrer sur tous les aspects de la santé et du bien-être au-delà du poids. Cela ne signifie pas que les individus sont toujours à leur poids corporel idéal pour la santé. Au lieu de miser nos efforts sur une mesure hors de notre contrôle comme le poids, nous nous concentrons sur la diversité corporelle et nous explorons les habitudes qui peuvent contribuer au bien-être mental, physique et émotionnel d’un individu.

Nutrition Sportive

Que vous soyez un athlète récréatif, compétitif ou élite, le ravitaillement est une partie cruciale de l’entraînement. Les athlètes sont une population qui doit s’assurer de se nourrir adéquatement pour répondre aux besoins énergétiques du corps. Le sport que vous pratiquez peut avoir un impact sur vos besoins spécifiques en macronutriments, tels que la consommation de gras, de protéines et de glucides.

 

La déficience énergétique relative dans les sports (RED-S), un terme conçu par le Comité International Olympique en 2014, fait référence à une disponibilité énergétique insuffisante pour répondre aux besoins physiques et de performances optimales chez les hommes et les femmes de tous âges.

Alimentation douce pour les diagnostiques médicaux

La nourriture peut servir de médecine pour le corps, mais une relation malsaine avec la nourriture peut également être problématique pour la santé. Si vous avez été diagnostiqué avec une condition médicale comme l’hypertension, le diabète, l’hypercholestérolémie ou un autre diagnostique, votre relation avec votre corps et la nourriture peut être au premier plan de votre condition. Veuillez noter que votre poids N’EST PAS la source du problème et si un professionnel de la santé a prescrit une perte de poids comme solution ce n’est pas nécessairement ce qui mènera à un changement à long terme par rapport à votre bien-être physique et mentale.

iStock-950614850 [Converted]

L’un des principes de l’alimentation intuitive est « l’alimentation douce » (traduction de « gentle nutrition » en anglais). Ce principe tient compte de l’impact que nos comportements alimentaires peuvent avoir sur notre santé physique et notre bien-être. Ce principe est le dernier des 10 pour une raison… Vous ne pouvez pas passer à une alimentation « douce » si vous n’êtes pas d’abord en mesure de respecter les signaux de votre corps.

Notre objectif est de vous aider à être conscient du rôle que les aliments peuvent avoir par rapport à vos conditions métaboliques sans devoir perdre contact avec vos besoins physiques. Nous ne prétendons pas que la nutrition ne joue aucun rôle dans la santé physique, mais nous considérons plutôt que la perte de poids seule n’est pas nécessairement la solution.